L’électromobilité constitue une opportunité pour le développement d’une filière et la création d’entreprises et d’emplois sur toute sa chaine de valeur : fabricants de batteries (+recyclage/réemploi), constructeurs automobiles, équipementiers, maintenance et garage, bornes de recharges, etc.

Des groupes de travail pour répondre aux besoins et attentes des acteurs de l'électromobilité

1. Un Observatoire de l’électromobilité

Etoffer une vision prospective et territorialisée des mobilités et des usages, de la filière de production et de l’impact carbone

2. Développement des Infrastructures/ Accompagnement des IRVE

  • Homogénéiser l’utilisation des IRVE dans un réseau régional, avec notamment l’articulation public / privé
  • Optimiser le déploiement des IRVE dans les territoires

3. Innovation et recherche

  • Renforcer le positionnement autour des besoins technologiques sur la filière batterie
  • Identifier des sujets différenciants pour la région
  • Développer le réemploi et le recyclage

4. Formation/Compétences

  • Mettre en place l’offre de formation adaptée (initiale et professionnelle, notamment l’évolution professionnelle et la reconversion)
  • Répondre aux besoins de recrutement des entreprises régionales à court et moyen terme, y compris en termes d’attractivité des métiers

5. Développement économique et guichet unique

  • Identifier et articuler les dispositifs, les outils et les financements en place
  • Proposer une offre d’accompagnement lisible aux porteurs de projet

Res’Hauts de France Communauté COREM

Charte du COREM

Le COREM repose sur 3 grands principes

Diversité et ouverture

Le collectif accueille des membres d’horizons divers, issus des mondes de l’entreprise, de la recherche, du secteur public dans un esprit d’ouverture et de croisement des expertises, sans exclusive.

Coopération

Les travaux et les échanges sont menés dans un esprit de coopération et partage, les acteurs s’engagent profiter de cet espace commun mettant de côté les logiques de compétition et concurrence qui peuvent les engager par ailleurs.

Participation active

Plusieurs niveaux de participation sont possibles qui vont de la participation aux événements à la production dans les groupes de travail, toutefois les membres actifs s’engagent à contribuer aux travaux dans la mesure de leurs moyens. Une contribution en nature est possible par la mise à disposition de moyens (lieu, matériel pour les réunions/évènements).

Fonctionnement du COREM

  • Un pilotage par la Région, la CCIR et Enedis
  • 5 groupes de travail
  • Un comité COREM pour suivre l’avancée des travaux
  • L’organisation d’évènements
  • Des outils de communication, de diffusion des travaux et des évènements portés par les membres dans la dynamique du COREM
  • Un engagement des membres à apposer le logo COREM pour les communications et évènements liés à l’électromobilité

En participant au COREM, chaque membre adhère à ses ambitions, ses principes et son fonctionnement

RETOUR