Si vous ne visualisez pas correctement cet email, cliquez ici.
Revue de presse économique Hauts-de-France
CCI HAUTS-DE-FRANCE
 
vendredi 29 novembre 2019
 
 
 
 
Economie générale
 
Aménagement du territoire/ Urbanisme
Une remise en forme pour neuf des plus anciens parcs d’activités de la MEL
Territoire de Lille
Aujourd'hui, la MEL compte un peu moins de 180 parcs d'activités et une vingtaine de projets devraient sortir de terre dans les prochaines années. En octobre 2018, la métropole a lancé un programme de redynamisation de neuf des plus anciens parcs d'activité, réparties sur 24 communes. Ce programme, doté d'un budget de 28 M€ qui doit être engagé jusqu'à fin 2020, a trois priorités : l’animation des parcs d’entreprise, la modernisation des espaces publics et l’accroissement de la sécurité. A mi-parcours, il y a eu des avancées comme l'embauche de trois "managers de parcs", l'installation de caméras de surveillance, une nouvelle signalétique, etc.
VOIX DU NORD (LA) Ed Loos-Haubourdin - HENNION Olivier - 29/11/19
 
 
 
 
 
Secteurs d'activité
 
Industrie
Métallurgie / Sidérurgie
ArcelorMittal va bientôt créer un Digital Lab à Dunkerque
Territoire de Dunkerque
Le sidérurgiste ArcelorMittal a annoncé qu’il créerait dans les prochains mois deux Digital Labs dans l’Hexagone : l’un sera implanté à Dunkerque, l’autre sera construit en Moselle. Le Digital Lab sera un lieu d’innovation pour s’approprier les technologies de la réalité augmentée, du big data, de l’Internet des objets, et ainsi augmenter les performances commerciales de l’entreprise. Il servira aussi pour de la formation et du coworking. Le Digital Lab de Dunkerque se concentrera sur l’énergie, l’environnement et la sécurité, tandis que celui de Florange (Moselle) travaillera essentiellement sur le big data, la maintenance 4.0 et la qualité. La communauté urbaine de Dunkerque a accueilli la nouvelle avec satisfaction, et voit dans ce projet une aubaine dans le cadre de sa démarche de transition industrielle.
VOIX DU NORD (LA) Ed Dunkerque - 29/11/19
 
 
Automobile
En attendant l’électrique, l’usine Renault-Douai débranche pour un mois
Territoire de Douai
Rodolphe Delaunay, directeur du site Renault de Douai (près de 3 000 salariés), a annoncé hier la fermeture du 20 décembre au 20 janvier de l'usine, faute de production suffisante. L'usine, spécialisée dans le haut de gamme, souffre de la baisse du marché dans ce segment et a vu sa production passer la barre des 100 000 exemplaires. Pour inverser la tendance, le directeur mise sur les phases 2 des modèles Espace V et Talisman attendus en 2020, ainsi que sur le large restylage du Scenic IV prévu en 2021. Parallèlement, Rodophe Delaunay a posé la première pierre du bâtiment logistique qui accueillera les pièces des futurs véhicules électriques. Construit actuellement par Goodman sur la zone d'activités de l'Ermitage 2 à Lambres-lez-Douai, ce bâtiment de 25 000 m2 devrait être achevé fin juin 2020. Le premier véhicule électrique devrait sortir à l'été 2021.
VOIX DU NORD (LA) Ed Douai - DUBRULLE Benjamin - 29/11/19
 
 
Industrie diverse
"Confiants pour l'avenir du site PVI"
Territoire de Péronne
Nommé le 22 juillet dernier, le directeur de l'usine PVI (Picardie Valves Industrie) à Ham, Johny Poidevin, revient sur l'actualité de son entreprise à la recherche d'un nouvel actionnaire suite au redressement judiciaire de la holding financière franco-belge Altifort. Contrairement à la holding financière Altifort, la société PVI-Altifort qu'il dirige se porte bien : pas de problèmes de trésorerie, pas de dettes, une augmentation du chiffre d'affaires de 20 % par rapport à l'année dernière, gain de marchés supplémentaires en France et à l'étranger... En ce qui concerne les offres de reprises pour PVI, à ce jour, 3 candidats se sont manifestés. Deux personnes à titre privé et un groupe industriel franco-suisse travaillant dans le même secteur que PVI. L'entreprise attend le jugement du tribunal de commerce de Paris, qui doit avoir lieu le 12 décembre, pour connaître le nom du futur repreneur.
COURRIER PICARD (LE) - LASCOMBE Ludovic - 29/11/19
 
 
Energie
Le dernier pylône enfin livré
Territoire de Montdidier
C'est avec du retard que l'imposant chantier de l'entreprise RTE (750 salariés en HDF, gestion de 8 693 km de ligne et de 210 postes électriques) touche à sa fin. Il s'agissait de rénover 60 km de lignes (Carrières-Roye-Valescourt) pour un coût de 18 M€. En tout, une cinquantaine de pylônes de huit tonnes chacun ont été placés, leurs fondations renforcées si nécessaire et des centaines de mètres de câble changé. Cette ligne avait environ 70 ans. La durée de vie des nouveaux câbles avoisine les 80 ans.
COURRIER PICARD (LE) - COLLINA Aude - 29/11/19
 
 
Rev3. "Etre les premiers sur le biométhane"
Entretien de Philippe Vasseur, président de la mission Rev3. Ce dernier revient sur l'ambition de faire des Hauts-de-France la première région de France, voire d'Europe, pour le biométhane injecté. Dix-huit unités seront implantées d'ici à la fin de l'année et l'objectif est d'en créer une quarantaine d'ici à fin 2020 et quatre-vingt pour 2021. Un technocentre verra également le jour, accolé à une unité de méthanisation de la région d'Arras et destiné à faire de la R &D dans le biométhane. Le chantier devrait débuter en 2020 pour une mise en service en 2021 ou 2022.
TERRES ET TERRITOIRES - HENRY Simon - 29/11/19
 
 
Commerce/Distribution
Grande distribution
Levée de rideau pour le Proxi, à Saint-Jean
Territoire de Beauvais
Ce jeudi, les habitants du quartier Saint-Jean à Beauvais ont découvert leur nouveau commerce de proximité, Proxi (qui dépend du groupe Carrefour), de 1 049 m2. L'ancien Carrefour Contact avait fermé en 2018. Et depuis, ce service manquait aux habitants du quartier Saint-Jean. Pour cause, Carrefour Contact était la seule enseigne de proximité présente aux alentours. La nouvelle équipe compte 4 salariés, dont 3 de l'ancienne affaire. De nouveaux espaces (machine à café, espace "mange-debout") ont été aménagés, et un service de livraison à domicile est désormais possible, même en dehors de la ville. Un site d'e-commerce devrait à terme voir le jour.
COURRIER PICARD (LE) - LESAGE Charlotte - 29/11/19
 
 
E-commerce
Le Black Friday décrié mais en pleine santé
Territoire d'Amiens
Le site Amazon de la Somme emploie 1 580 employés en ce jour de Black Friday, où réductions riment avec ventes records. Un chiffre jamais atteint depuis l'ouverture de ce pôle logistique en octobre 2017. L'effectif représente un peu plus de 500 salariés. Amazon est en avance sur son calendrier. A son arrivée, la barre des 500 employés devait être atteinte en 3 ans. C'est peu dire que le commerce en ligne se porte bien. Le reste de l'année, Boves tourne en moyenne avec 800 personnes avec des CDI signés chaque semaine. Amazon puise dans le vivier des intérimaires.
COURRIER PICARD (LE) - VANDEVOORDE David - 29/11/19
 
 
Transports-Logistique
Logistique
Kloosterboer, spécialisé dans la logistique sous température dirigée, s’implante à Actiparc
Territoire d'Arras
Déjà implanté à Harnes, où il exploite une unité de congélation haute au profit de l’usine Mc Cain, le groupe hollandais Kloosterboer a choisi le parc d’activités Actiparc, à Saint-Laurent-Blangy, pour construire un entrepôt logistique sous température dirigée. Cet entrepôt de 20 000 m2 sera doté de cinq cellules de stockage, et proposera une gamme complète de solutions, couvrant l’ensemble des besoins logistiques. La mise en exploitation est prévue fin 2020. Près de 70 emplois seront créés à terme, et Kloosterboer compte s’appuyer sur le pôle d’excellence régional Euralogistic (à Dourges) pour former ses futurs collaborateurs et poursuivre son programme d’innovation et de recherche.
VOIX DU NORD (LA) Ed Arras - FERET Hubert - 29/11/19
 
 
Environnement/Développement durable
Déchet
Recyclage : les tubes de l’hiver arrivent au Sevadec
Territoire de Calais
A Calais, le Sevadec (Syndicat d'Elimination et de VAlorisation des DEchets du Calaisis) va s’équiper de deux tubes de fermentation rotatifs pour améliorer son système de récupération des déchets organiques résiduels. Ces deux tubes permettront d'alimenter le centre de valorisation des ordures ménagères résiduelles (CVOMR) et notamment son digesteur, qui va changer ces déchets en biogaz. L’investissement pour la construction, la pose et l’entretien des deux tuyaux, s’élève à 39,7 millions d’euros.
NORD LITTORAL - ODIEVRE Edouard - 28/11/19
 
 
L’entreprise Q de bouteilles fait le plein de projets
Territoire de Montreuil-sur-Mer
Basée à Cucq, l’entreprise Q de bouteilles recycle des bouteilles de vin pour les transformer en verres, en vases, en coquetiers… Avec l’acquisition d’un atelier, qu’elle louait jusque-là, la société va procéder à différents travaux pour créer notamment un espace de vente. Gauthier Decarne et sa nouvelle associée Victoire Paillard vont aussi aménager un atelier pour la production de bougies (aux Bougies la Française), une activité qui est jusqu’à présent sous-traitée. Puis pour Noël 2020, une boutique devrait voir le jour dans une grande ville, peut-être à Lille .
VOIX DU NORD (LA) Ed Montreuil - WAGUET Elora - 29/11/19
 
 
Tourisme-Loisirs
Portrait-Robot d'un touriste de l'Oise
L'Oise, c'est un peu la sortie du samedi du Parisien. C'est un peu ce qui ressort de l'étude commandée par le conseil départemental qui propose un état des lieux du tourisme dans le département. Les chiffres attestent : sur les 11,5 millions de visiteurs chaque année, seuls 2,5 millions sont de véritables "touristes" (dont 25 % d'Européens, Belges en priorité et Britanniques ensuite), c'est à dire qu'ils passent plusieurs nuits sur place. Le reste, ce sont des "excursionnistes", qui viennent et repartent, 89 % de ces derniers sont Français. Parmi ceux-ci, 47 % viennent d'Ile-de-France, 31 % des Hauts-de-France. D'où l'intérêt, selon Christelle Févre, directrice adjointe de Oise Tourisme, de s'intéresser à ces "excursionnistes", sans pour autant abandonner les touristes. Parmi l'ensemble des visiteurs, 55 % viennent pour le patrimoine culturel, 32 % pour les parcs d'attractions ou de loisirs, 26 % pour les villes et villages.
COURRIER PICARD (LE) - BLARD Mathieu - 29/11/19
 
 
Hôtellerie-Restauration
Cinq choses à savoir sur le projet du parc des sports de Roubaix
Territoire de Lille
Dans le cadre de la réhabilitation du Parc des sports (29 ha), la ville de Roubaix avait mandaté un cabinet pour imaginer le futur de l'équipement. Le résultat de l'étude a été présenté aux usagers ces dernières semaines. Le projet envisage, entre autres, de doter le site d'un hôtel de standing, d'une brasserie dédiée au vélo ainsi qu'un espace faisant revivre la grande histoire de la course. Ce périmètre plus commercial, qui sera financé par des investisseurs, s'implantera à l'école de plein air Gréber. Le schéma propose également cinq séquences dans le parc : un parc urbain pour les sports de loisirs et urbains ; un parc sportif avec la création de mini-terrains, d'une piste, d'un préau sportif et la rénovation des terrains de tennis ; un parc consacré aux vélos ; un pôle éducatif ; un parc pour le rugby et l'athlétisme.
VOIX DU NORD (LA) Ed Roubaix - BOURGEOT Charles-Olivier - 29/11/19
 
 
 
 
 
Actualités consulaires
 
Chambres de métiers, d'Agriculture
La Région tend la main aux artisans qui ne sont pas encore visibles sur internet
Territoire de Calais
Dans le cadre d’un cycle de conférences régional, la Région, avec la Chambre de métiers et de l’artisanat, a programmé une conférence sur le numérique à destination des artisans. Ainsi, lundi, à la Maison du numérique à Calais, des représentants de la plateforme e-monsite ont montré aux artisans l’intérêt de s’engager dans le numérique ou dans les boutiques en ligne. Retour sur cette conférence, et interview de Marie-Josée Orlof, de la Chambre de métiers. Focus sur le nouveau dispositif Pass CMA Liberté de la Chambre de métiers (accompagnement personnalisé sur abonnement).
NORD LITTORAL - GEUMETZ Laurent - 29/11/19
 
 
 
 
Retrouvez l’ensemble des produits d’études et de veilles sur notre site :
hautsdefrance.cci.fr
Pour vous désabonner de cette revue de presse, cliquez ici.  /  Demander un article
Conformément à la Loi Informatique et Libertés du 06/01/1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant et d'opposition à leur traitement. Si vous souhaitez l'exercer, vous pouvez écrire à infodoc@hautsdefrance.cci.fr en indiquant vos nom, prénom, adresse, email. Pour connaître notre politique de protection de vos données personnelles, connectez-vous sur le site hautsdefrance.cci.fr, rubrique « mentions légales » en bas de page.